Porsche 912 – La Bonne affaire?

 Porsche 912 - budget 911 that’s still a great deal

 

Vous aimez le look des années 60 et de la Porsche 911 mais vous ne pouvez vous l’offrir à cause  de prix exorbitants?

Vous avez de la chance, car  le modèle d’entrée de gamme, la  912 semble pratiquement identique, mais se vend (ait) moins cher.

Donc,  avec 90CH, il ne faut pas s’attendre à un foudre de guerre, ces deux voitures sont plus pour le style que la vitesse pure.

En un clin d’œil on reconnait  la Porsche 911 comme  la voiture de sport emblématique qui fait encore sensation un demi-siècle plus tard.

La Porsche 911, basée sur des croquis dessinés par Ferdinand Porsche en 1959, a été présentée en 1963 comme la remplaçante éventuelle de l’ emblématique Porsche 356.

Cette  nouvelle voiture  était équipée  d’ un moteur  six cylindres 1991cc, en remplacement du quatre cylindres de la 356, mais Porsche craignait que la hausse significative  des prix de la 356 à la 911  dissuade certains acheteurs, et paralyse les concessionnaires contre la dure concurrence de rivaux moins chers, parmi eux la jaguar type E.

La demande est restée forte pour une entrée de gamme à quatre cylindres et moins cher – et donc la 912 est née  en prenant le moteur de la 356 1582cc et sa place dans le marché en 1965.

Le résultat était une voiture qui attirait  les regards  avec les caractéristiques  de la 911, mais avec moins de punch moteur.

1965 Green Porsche 912

1965 Green Porsche 912

 

Cependant, maintenant que ces voitures ont 50 ans, la vitesse pure  ne devrait pas être la priorité pour les propriétaires de voitures classiques – qui veut un morceau de l’histoire de l’automobile appréciera?

Le fait que la 912 surplombe la 911 lors de son lancement  témoigne de la stratégie de Porsche, et a contribué à forger sa place de la voiture plus puissante sur le marché des voitures de sport.

De plus, la 912 était peut être en marge de la marque, mais elle était plus économique à l’entretien . Et elle  pouvait  atteindre 190 km/H .

Quelques  fonctionnalités étaient manquantes pour réduire les coûts, comme les célèbres cinq compteurs de tableau de bord, le volant en bois  et  la boîte cinq vitesses(en option).

Lors de son lancement,  le coureur américain Mark Donohue, vainqueur de l’Indianapolis 500 pilote et mécanicien automobile, a déclaré:

«Vous avez su tirer d’un moteur si petit un bon compromis, j’ai même été très impressionné par la maniabilité de cette 912. Les voitures ont des suspensions remarquables « .

En 1966, la 912 a permis à certains d’acheter une Porsche qu’ils n’auraient pas eut les moyens d’avoir tout en rendant les concessionnaires et les acheteurs heureux et aidant à  consolider la réputation  de la 911 .

Leur confort accru, une maniabilité supérieure  l’espace intérieur  doublé par rapport à la  356 et disponible pour seulement un supplément de 75 Euros de plus à l’époque.

Increased comfort and double the interior space

augmentant le confort et doublant l’espace intérieur.

Les acheteurs de la  912 ont le meilleur des deux mondes – le style et la mécanique de la 911, un bon moteur 4 cylindre à plat, avec un meilleur coût d’entretien et de consommation, mais avec un peu moins de punch.

La Targa a été commercialisée en 1966, avec un toit amovible, d’abord avec des fenêtres arrière en plastique ouvrants , puis en verre fixe en 1968.

1969 Yellow 912 Targa

1969 Yellow 912 Targa

Au cours de son cycle de production de cinq ans, la 912 a connu une carrière en sport automobile avec succès et  également  fut construit une voiture de police,  la  100.000e  Porsche  des lignes de production, une Targa modifiée, livré à la police  allemandes.

Pendant ce temps, le 912 était devait faire ses preuves en compétition, avec Sobieslaw Zasada remportant  le Championnat d’Europe des Rallyes pour voitures de tourisme en 1967 dans une voiture d’usine prêté, et également le Rallye de Pologne dans la même année. La voiture  est  encore bien présente dans les rallyes classiques modernes et les épreuves de piste.

En tout, Porsche a vendu plus de 32.000 coupé et Targa 912 entre 1965 et 1969 avant d’être remplacé par le VW-Porsche  914 en tant que nouvelle entrée de gamme Porsche. La 912 aurait également eut du mal à se conformer aux nouvelles règles d’émissions américaines.

Cependant, cela ne devait pas être la fin de la  912. Bien qu’il y en a été vendu plus de 118.000  914, le modèle est assez mal aimé aujourd’hui, et il a été arrêté en 1976.

Le nom 912 a été repris en 1975 aux États-Unis avec la  912E en entrée de gamme, elle  partage  l’architecture de la Porsche  911S et  est propulsée par un moteur refroidi par air  2 litres VW 86CH.

1975 Yellow Porsche 912

1975 Yellow Porsche 912

Mais ce n’était vraiment qu’une mesure palliative alors que la nouvelle 924, une autre production conjointe entre Porsche et VW, était dans la phase finale de développement.

Le 924 était, une voiture de sport à moteur avant d’allure moderne et a contribué à sauver la compagnie des difficultés financières, la vente de plus de 150.000 modèles entre 1976 et 1988  permet à l’entreprise de continuer à développer le fleuron 911.

Plus de 2.000 912E ont été vendues dans ses deux années de production avant que celle ci soit  relégué à l’histoire.

Retournons  au présent,  avec des  911 maintenant hors de portée pour beaucoup, la 912 est la seule option réaliste pour ceux qui recherchent une voiture  pour moins de 40 000 Euros .

Une  911 équivalente coûterait au moins le double et, à part le moteur et quelques finitions intérieures , il y a très peu de différence entre les deux voitures.

Et avec les prix de la  911 toujours en hausse, il faut s’attendre à ce que  la 912  commence à augmenter  dans les prochaines années.

Donc, si vous en  voulez une, décidez vous …vite.

Source:https://www.adrianflux.co.uk/cult-classics/porsche-912/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *