Archives par mot-clé : bus

Freddy files 2015 à Ninove

 

Nous sommes parti avec Antoine pour une petite balade dominicale de… 700km en direction du meeting “Freddy Files 2015” à Ninove (Belgique).

1520793315.2

Après avoir fait choix de  la route la plus courte (l’autoroute) en partageant le tarmac avec les gars du Rags Panam Crew qui faisaient eux aussi la route depuis Paris (le partage a été plutôt court… leur cox ’60 à pied moulé avait un peu de mal à tenir la vitesse de croisière de la Red). Nous sommes arrivés sous une charmante bruine belge dans la petite ville de Ninove envahie pour la journée par une horde de Bus, cox, notch, square, buggy et toutes les variantes de leur cousins & cousines, la majorité en mode droppé “par terre”…

Un peu déçu par le manque de porsche flat4, seulement quatre 912, deux “vraies” 356 et deux 914 seulement dans la vieille ville. Mais le plateau VW, lui, était vraiment impressionnant !!
Après avoir fait quelques fois le tour de toutes les rues occupées par les flat4 et fait la connaissance des anglais du club DTA (qui ont déjà prévus leurs vacances du coté de Montalivet en septembre), nous sommes rentrés par les petites routes histoire de s’amuser un peu et profiter du paysage.

1454999530

Au final une journée sympa et un évènement à refaire l’an prochain en mobilisant un peu plus le “team” porsche !!

 

Petit aperçu by aircoled tv:

 

Sion 2014

Week-end mémorable à Sion pour cette 3ème édition du VW Porsche Classique Suisse. Un régal puisque le soleil était au rendez-vous pour magnifier le parcours prévu par les organisateurs et le show & shine du lendemain.

Une bonne semaine de préparation pour moi qui doit faire une exposition d’affiches et une démonstration de sérigraphie. Beaucoup de travail aussi pour Blitz qui doit finir la Red avant de partir (changement de boite entre autres).
J’ai rendez-vous avec Blitz dans le sud de Paris vendredi matin aux aurores. Nous arrivons ensemble. Il transporte avec lui un passager de marque dont nous reparlerons plus tard.

Nous attendons quelques minutes pour voir si un concurrent veux venir aligner son aircooled sur la grille. Personne. 6h45, top départ. On commence par l’A6 histoire de sortir de Paris rapidement avant les bouchons. Nous devons faire une halte sur une aire pour que Jean puisse nous rejoindre avec sa 67. Il est en retard car coincé dans les bouchons sur une nationale. On décide donc d’avancer. 5 minutes plus tard première flippe, j’entends un bruit de tôle qui vibre et je me dit que le moteur rend l’âme ! Warning, bande d’arrêt d’urgence. Je gueule dans le talkie “Mayde, Mayde”. Je sort. rien. Je vois Jean qui me double en trombe. Il s’arrête 500m plus loin là où se trouve Blitz. Plus de peur que de mal, c’est seulement la sangle du bardât que je me traine sur le toit qui est entrée en vibration sur le pavillon à l’arrière… oufffff. On repart direction Tonnerre où nous sortons de l’autoroute. Nouvelle pause. Thermos, café, nettoyage de pare-brise. Traversé du chablis, une route magnifique. Le voyage se déroule à merveille, à un rythme plutôt tranquille. Pause déjeuner dans un routier. Un anglais en Cayman voit le line-up de Porsche depuis la route et décide de s’arrêter aussi pour déjeuner avec sa femme. La propriétaire du restaurant plaisante sur son changement radical de clientèle avec pas moins de quatre Porsche sur son parking. Arrivée à la frontière suisse, nos amis moustachus au drôle d’accent ne sont pas d’avis de me laisser entrer dans le pays avec des “œuvres d’arts”. Ils s’arrangent pour me soulager de quelques écus de caution et un macaron autoroutier hors de prix.

Sion_2014-32

Arrivée en fin d’après midi sur le site du domaine des îles à Sion sans encombres dans un cadre magnifique encerclé par les montagnes. A la nuit tombé nos amis de Machine Revival ne tardent pas à nous rejoindre. Présentation, dîner, rigolade, couché (presque) tôt.

Le lendemain après une bonne nuit de sommeil, nous déchargeons mon bazar sur le site du rassemblement histoire de soulager la Yellow des 180 kg supplémentaires que j’ai réussi à transporter. Vers 10H30 nous partons tous ensemble dans les montagnes pour le rallye découverte de la région. Des traversons des sites superbes par des routes merveilleuses. Une fois les machines bien chaudes, les moteurs commencent à mugirent dans la montagne. Les Machine Revival emplissent nos tympans d’échappements libres, quand à moi il parait que La Yellow crachait des flammes… En fin de journée après une rapide halte dans la vallée nous repartons pour la montagne afin de réaliser quelques prises de vue.

Sion_2014

Le soir, retour au site de Sion pour quelques boissons bien méritées (avec modération bien sûr) et un dîner à base de raclette & charcuterie comme il se doit. Nous décidons de laisser les autos sur le site et de rejoindre la camping à pied. Mais c’est sans compter sur la gentillesse de Nicolas et son bus slit 23 fenètre droppé à mort qui nous propose de nous y raccompagner. On se retrouve donc en pleine nuit à 10 dans un combi des années 60 comme des gamins à noël ! Rdv est pris le lendemain avec Nico pour faire le trajet en sens inverse.

Après un bon sommeil, le bus est là à 8h tapante ! On ouvre le toit découvrable incroyable de la time capsule et c’est avec délice que nous parcourons les 800 mètres qui nous séparent de l’événement. Arrivée en fanfare sur le site, nous nous attelons à la mise en place de mon stand. Merci à Blitz et à Jean pour leur efficacité. J’ai réalisé environ 60 affiches sur place en sérigraphie. Pendant ce temps les autos arrivent les unes derrière les autres et la pelouse se remplie d’autos colorées. L’accueil des participants est chaleureux, Discutions, échanges, complicité, concours d’élégance. L’organisation est rodée et le plateau vraiment impressionnant.

Coté VW

Beaucoup de cox toutes plus détaillées les unes que les autres, quelques karmann Ghia, un nochback, un fastback, un kübelwagen militaire première version accompagné d’une schwimmwagen et surtout une magnifique brochette de spilts (dont 3 barndoor & plusieurs 23 fenètres) !!

Coté Porsche

une magnifique série de 356 coupés, cabriolets & speedster, une réplique 550 spyder, pas mal de 911 de tout style (dont les 2 magnifiques outlaw de Machine Revival) et surtout beaucoup de 912 coupé, targa SW… le paradis !!

 

18h, fin du meeting. Je range mon atelier et mon exposition qui reprennent position dan la voiture. Check de l’huile. Jean repart de son coté car il va dormir chez des amis. Nous repartons avec deux membres du 912Club basés dans le Doubs. Ils roulent ce jour avec un Manx primé lors du concours et une très belle 912 vert métallisée équipée de gazburners. Nous ferons la route ensemble jusqu’à la frontière dans les embouteillages de fin de week-end de Lauzanes. Passage de frontière, je récupère ma caution.
Il ne reste plus que Julien et moi de Pontarlier à Paris. Je sens qu’il est en forme. Le rythme s’accélère franchement. Nous empruntons des départementales défoncées, le pare-carter inox de la Red illumine la nuit noire à chaque grosse compression en expulsant une gerbe d’étincelles. Nous râlions Paris vers 5h du matin dans un rush digne de fast & furious version campagne française, épuisés mais heureux.
Que d’aventure, de rencontres, de souvenirs, de dépassements limites, de rupteurs, de compteurs bloqués, de dérapages en montagne, de discutions expertes à propos d’une option d’époque.
Le prochain Sion aura lieu dans 2 ans, le temps pour vous d’affûter vos machines car nous on y retourne !

Bravo à toute l’équipe du VW Porsche Classique de Sion, c’était une réussite !
Merci à Bernard pour la gentillesse de son invitation et l’accueil qui a été réservé à tous les participants. Votre région est magnifique.
A Nicolas Baudat, encore une fois merci pour cet rêve de gosse réalisé avec des potes comme en colo. Personne ne s’en remet !
Aux machine Revival, je crois que j’ai encore l’oreille gauche qui vibre, délinquants ! (by the way, j’adore ce que vous faites).
Bravo à Blitz qui à gagné son pari = La Red est fiable et efficace comme un serpent à sonnette !
Quelques photos de détails :