Porsche 912, la discrète

Un article bien concis sur  la Porsche 912, réalisé par propulsion 9.

La Porsche 912 fait partie des voitures que j’affectionne plus particulièrement car reconnue par les connaisseurs plus pour ses qualités intrinsèques que pour son image. Si elle a longtemps été dénigrée par beaucoup comme une « sous-911 », il est intéressant de constater que ce modèle au fil des années est de plus en plus reconnue comme une « vraie Porsche » dont les caractéristiques correspondent sans doute plus à notre époque, nous y reviendrons.

une carrosserie identique à la 912

Porsche 912, d’abord par pragmatisme

Comme évoqué dans notre article sur la Porsche T7, le cahier des charges de la Porsche 911 prévoyait un modèle plus grand, plus confortable et plus puissant que la 356. Objectif réussi ! A sa sortie en 1963 la 911 équipée d’un flat 6 peut se vanter d’un niveau de performances bien supérieures avec 130 ch contre 95 ch pour la 356 SC et son flat 4. La 911 bénéficie également d’un niveau de finition et d’équipement bien supérieur mais tout ceci a évidemment un prix et la 911 est en moyenne 30 % plus chère que la 356, un gouffre !

Aussi l’équipe de Zuffenhausen se rend rapidement compte (où l’avait il anticipé ?) que beaucoup d’acheteurs de 356 lors du renouvellement de leur voiture n’auront pas forcément les moyens ou l’envie de s’offrir le dernier bébé de la marque bien supérieure en gamme.
C’est alors qu’avec un grand pragmatisme cher aux allemands, Porsche répond à la demande en glissant dans la caisse de sa 911 une version adaptée du flat 4 de la 356. Il s’agit du moteur de la 356 SC légèrement dégonflé de 5 ch, fiabilisé pour autoriser une montée plus facile dans les tours et surtout avec un couple supérieur pour pouvoir entrainer correctement la caisse bien sûr plus lourde de la 911. Cette mécanique est entrainée par une boîte 4 vitesses, une 5 vitesses est également proposée en option. Pour le reste, c’est surtout à l’intérieur que les économies sont surtout réalisées avec pour commencer un tableau de bord plus simple avec seulement 3 compteurs avec une décoration plus simple, la bandeau en bois véritable étant remplacé par une platine couleur caisse.

Extérieurement peu de différences distinguent une 912 d’une 911 mise à part le sigle.
Ces habiles transformations permettent alors d’avoir une voiture à l’allure de GT, avec des performances acceptable et un prix pouvant séduire les potentiels acheteurs désireux de remplacer leur « vieille » 356. La Porsche 912 coutait à sa sortie 28750 francs contre 36000 pour la version la plus dépouillée de la 911. Sans compter que par le jeu des options, il était très facile de donner l’apparence d’une 911 à une 912.

Flat 6 à gauche Flat 4 à droite

Porsche 912, « la 911 que l’on a les moyens d’acheter »

C ‘est en tout cas par cette phrase que le journal Car and driver résume son premier essai à la sortie du modèle en Avril 1965 .Auto Motor und Sport par une phrase que l’on peut traduire par « Le beurre et l’argent du beurre ». L’accueil du modèle est donc très bon. Les ingénieurs allemands ont réussi le tour de force de donner à cette voiture son propre caractère avec 80% de pièces communes avec la 911. Si le moteur n’offre ni le caractère ni la puissance du flat6, tout ceci est compensé par un poids inférieur notamment de la mécanique qui la rend moins délicate et pour certains plus amusante à conduire qu’une 911.
En 1965 José Rosinski et son style inimitable conclue son essai pour Sport Auto par ces mots : « A notre sens la qualité dominante (de cette voiture) réside dans sa faculté de rouler très vite sans demander le moindre effort à son pilote….Les griefs que nous avons eu l’occasion de lui reprocher (intérieur cheap et direction lourde en virage serré) ne sont nullement fondamentaux… »

la version Targa apparue dès 1965

Pour en savoir plus

Preuve que ce modèle suscite de plus en plus d’intérêt, on assiste à la naissance de nombreux sites uniquement consacré à la Porsche 912.

ma912.fr
912club.fr
la912.fr
912registry.org
912bbs.org

 

Source:

http://propulsion9.com/articles/porsche-912

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *