Contrôle technique 2018 : points et fonctions contrôlés

Quelques détails inintéressants à observer dans cet article relatant de chez DEKRA:

« À partir du 20 mai 2018, le nombre de points de contrôle passe de 123 à 133. Mais c’est surtout le nombre de défaillances contrôlées (anciennement nommées défauts) qui augmente de manière significative, puisqu’on passe de 410 à 610 défaillances. Certaines défaillances qui n’étaient pas sanctionnées jusqu’ici vont désormais entraîner une contre-visite comme :

– Les voyants ABS ou Airbag qui s’allument
– Le risque imminent de défaillance ou de rupture du flexible de frein
– La mauvaise fixation des feux de brouillard
– Etc. »

« Ces défaillances se classent en 3 catégories : les défaillances mineures, les défaillances majeures et les défaillances critiques :

– 140 défaillances mineures sont constatables : Le véhicule peut rouler. Il doit être réparé sans obligation de contre-visite.
– 341 défaillances majeures sont constatables : Le véhicule peut rouler. Un délai de deux mois est laissé pour réaliser les réparations et présenter le véhicule pour une contre-visite.
– 129 défaillances critiques sont constatables : le véhicule ne peut plus rouler à partir de minuit le jour du contrôle. Une contre-visite est obligatoire dans un délai de 2 mois. »

« Quelles sont les fonctions qui sont contrôlées ?

9 fonctions sont contrôlées (contre 10 avant le 20 mai 2018), donnant lieu à un plus grand nombre de défaillances constatables.

Les 9 fonctions contrôlées sont :

– Identification du véhicule
– Équipements de Freinage
– Direction
– Visibilité
– Feux, dispositifs et équipements électriques
– Essieux, roues, pneus, suspension
– Châssis et accessoires du châssis
– Autres matériels
– Nuisances  »

Source:

https://www.dekra-norisko.fr/guides/nouveau-controle-technique-2018-tout-savoir-sur-la-reforme/controle-technique-2018-points-et-fonctions-controles,id-1241

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *